SVP Utilisez une version d'Internet Explorer plus récente ou choisissez un autre navigateur.

Auteur

Partager

Luffy ce héros

Mardi, 15 Juillet, 2014 - 10:45 (Dernière maj : mar, 15/07/2014 - 11:03)
Luffy ce héros
Consécration pour le joueur français Luffy qui vient de remporter le titre de champion du monde de Street Fighter à l’EVO 2014. Retour sur la carrière de ce héros vidéoludique.

Les premiers pas d'un champion

Devenir l’un des meilleurs joueurs de Street Fighter au monde, ça ne s’improvise pas. Pourtant, aussi incroyable que cela puisse paraître, Luffy ne se met à jouer qu’à partir de Street Fighter 4, là ou la majorité des gros joueurs sont des habitués de la série à succès de Capcom.

Alors qu’il n'a débuté que depuis deux mois avec sa Rose, Luffy va se présenter sur un forum et commence à chercher des adversaires pour s’entrainer. Résultat, il écrase tout le monde et se fait rapidement inviter dans des tournois parisiens. Première apparition, un Bushido en 2009. Alors qu’on lui présente la meilleure Viper de France, il répond :

“Ah ouais, bah je le connais il était dans ma poule je l’ai tué”.

A partir de là, il enchaîne les tournois dans l'héxagone et fini systématiquement dans le top 3, devenant un énorme moteur pour la communauté. Tous les joueurs veulent sa peau et dans le même temps, il pousse tout le monde vers le haut : au delà de son parcours personnel, c’est le début d’une grosse aventure française (qui peut faire l’objet d’un article à lui tout seul, tant il y a à dire sur le sujet).

Luffy en 2010, aux côtés de Starnab et Jin (source : hitcombo.com)

Les tournois Street Fighter sont alors nombreux et il croise régulièrement les plus gros joueurs internationaux invités pour l’occasion : Stunfest, World Game Cup, SVB, Beat By Contest. Qu’il s’agisse de Ryan Hart, Daigo, Tokido, Kindevu ou autre, il n’a peur de personne et tue en boucle des mecs considérés comme des dieux par toute la scène du Versus Fighting. Nous sommes en 2010-2011 et Luffy, qui ne joue à Street que depuis deux ans, fait déjà partie des meilleurs joueurs de la planète.

Reconnaissance internationale

En 2011-2012, la scène française accuse le coup après la disparition de plusieurs tournois, le niveau général fond logiquement et Luffy perd un peu de sa superbe pendant un an (il ne gagne d’ailleurs pas le Stunfest 2011).

Retour aux choses sérieuses en 2013, avec l’arrivée de cinq nouvelles associations ainsi que de nouveaux joueurs en France qui relancent tout le monde. La scène internationale continue quant à elle de monter, tout comme les cash prizes. Arrive alors le Stunfest 2013. A partir de là, la scène FR est habituée à Luffy et sa Rose de l’enfer, qui a alors beaucoup plus de mal à gagner contre des frenchies que contre les monstres de la scène internationale. Il gagne quand même ce Stunfest avec une finale d’anthologie contre Kindevu. Luffy est extrêmement solide, droit dans sa stratégie de jeu, il ne craque JAMAIS ! Au delà de la technique, notre champion a un mental d’acier. La vidéo parle d’elle même (M. Ken Bogard aux commentaires) :

Les succès s’enchaînent, mais il ne finit que TOP 32 de l'EVO 2013 avec un jet lag dans les dents, en perdant contre Xian, le futur vainqueur. Il est véritablement entré dans l’écosystème mondial, il est un fléau pour certains (Mago et Infiltration le fuient) et connait des vrais prédateurs qu’il ne veut jamais rencontrer en tournoi tels que Gamer Bee ou Tokido. Il finit alors 4ème au Shadowloo Showdown en Australie, 3ème à la DreamHack Winter en Suède (pour l’anecdote, il bat Xian ces deux fois là). On arrive alors en 2014. L’EVO approche.

Premier grand rendez-vous, l’IVGC à Cannes où l’on voit bien qu’il faut connaître Luffy pour le tuer. Comme dans beaucoup de tournois dans l’hexagone et en Europe, les seuls capables de l’arrêter sont ceux qui ont déjà essuyé les plâtres de sa Rose, en l’occurence Ryan Hart avec Sagat et Gagapa avec M.Bison.

Mai 2014, arrive un nouveau Stunfest. Luffy fait de nouveau grosse sensation en battant très sèchement Haitani, l’un des 5 dieux du Versus Fighting (le combat a été classé PEGI 18). Il se retrouve ensuite en grande finale face à Justin Wong, meilleur joueur américain et légende vivante (Justin Wong aura tout gagné au Stunfest, sauf SF4).  Revenant du loser brackets où Justin l’a envoyé avec un massacre, il corrige son jeu à la volée, retourne la situation, reset le bracket et gagne le tournoi, devant le regard médusé des autres top players : “Ce qu’il est capable de faire en plein match est carrément flippant” confiera V-Ryu, meilleure Makoto d’Europe.

EVO 2014 : La consécration

Cet EVO 2014 était énormément attendue par toute la scène française. Alioune, Evans et Luffy sont présentis pour faire d’énormes résultats. Malheureusement, Evans meurt en poule et Alioune se fait sortir très prématurément par des joueurs largement à sa portée. Même Luffy se retrouve envoyé en loser bracket par Xian au TOP 64.

Pourtant, c’est sans compter sur le fait que le joueur français a un mental en mithril forgé. Le mode machine est enclenché et Luffy bat à la suite  Tokido, Misse (la meilleure Makoto japonaise sur borne d’arcade), Mago (qu’il bat à chaque fois), Eita (combat de grand malade remporté au pixel de vie), Pugera (meilleure Ibuki au classement Arcade). Il se retrouve alors dans le TOP 8, qualifié pour la journée de dimanche, une grande première pour un joueur Européen.

Pour la première fois, un européen remporte l'EVO

Le n’importe quoi continue le dimanche. Il éclate 3-0 Momochi, sort le Fei-Long de Gakt encore 3-0, puis vient le tour de Snake Eyes et son Zangief, dans un match ultra serré où Luffy l’emporte 3-2, puis finalement Fuudo et un nouveau Fei Long, vainqueur de l’EVO 2011, également balayé du revers de la main par notre joueur français.

Vient alors le moment tant attendu de la Grande Finale : Luffy Vs Bonchan. Premier gros handicap, le joueur du Meltdown doit reset le bracket pour pouvoir l’emporter ce qui signifie qu’il doit battre deux fois son adversaire. La finale se déroule comme ses matchs précédents : Luffy est complètement rodé dans un matchup contre un Sagat qu’il connait par coeur grâce à Ryan Hart, tandis que Bonchan semble découvrir en direct ce qu’il faut faire et ne pas faire contre Rose. Le résultat est logique et dans la veine du tournoi jusque là, Luffy brille avec une double victoire 3-1, 3-1 assez confortable.

C’est donc la victoire d’un joueur hors normes, Luffy s’impose dans le plus gros tournoi du monde (2000 joueurs Street quand même, on le rappelle), au nez et à la barbe des Américains et des Japonais, forcés de reconnaître le génie de notre joueur français. Mais au delà de la victoire personnelle, c’est également la victoire de toute la communauté francophone. En effet, sur sa route Luffy aura croisé deux Fei-Long, une Juri et un Sagat, persos qu’il a l’habitude de croiser parmi nos meilleurs joueurs. 

Mais pour Luffy, l’EVO est un tournoi comme les autres. Son réel objectif serait plutôt la Topanga League, ligue japonaise rassemblant les meilleurs joueurs mondiaux. Fait notable, il a déjà tué 4 des principaux compétiteurs de cette ligue lors de cet EVO.

Tremblez Japonais, la France arrive.

PS : Je remercie le grand Nayte, qui a très largement contribué à l'écriture de cet article.

Commentaires