SVP Utilisez une version d'Internet Explorer plus récente ou choisissez un autre navigateur.

Auteur

Partager

Godzilla, le film de la réconciliation ?

Mercredi, 19 Mars, 2014 - 12:06 (Dernière maj : ven, 28/03/2014 - 19:01)
Godzilla, le film de la réconciliation ?
Crédits image : Warner Bros
Le monstre géant japonais radioactif vénère revient cette année au cinéma pour la 741e fois, ou presque. Après une annonce qui a fait peur, l’animal s’approche de nos côtes et le cataclysme s’annonce fameux. Faisons le point.

Godzilla est au cinéma ce que le saucisson sec est à l’apéro, un classique. Apparu en 1954, l’animal a eu le droit à 28 films, dont l’excellent « Godzilla, Mothra and King Ghidorah: Giant Monsters All-Out Attack » (non je déconne).

Symbole de la culture japonaise, témoin du fantasme de l’humanité de vouloir se faire écraser par un dinosaure grand comme un… euh… grand dinosaure, il n’était plus apparu sur les écrans américains depuis 1998.

La faute à qui ? À Roland Emmerich bien évidemment. Le géniteur d’Independance Day ou du vomitif 10000 (oscar du film le plus anachronique et improbable) avait cette envie folle de faire de Godzilla un gros film US à popcorn et à buildings qui s’envolent. Il l’a fait. Dommage. Avec son casting improbable mené par Matthew Broderick, Maria Pitillo et Jean Reno, il a réussi à décourager tous les studios de retoucher à l’animal pendant un bon bout de temps. 

Mais Godzilla est plus fort que ça. Sali, trainé, bafoué, il ne pouvait que revenir pour laver son image. C’est donc la Warner qui a décidé de relever le défi, un an après son Pacific Rim. Le jeune réalisateur Gareth Edwards, auteur de l’intéressant Monsters, est derrière la caméra.

L’annonce du casting a su calmer nos (immenses) craintes. On retrouve donc Bryan « Walter White » Cranston, Aaron « Kick-Ass » Taylor-Johnson, Elizabeth Olsen ainsi que Juliette Binoche ou l’excellent Ken Watanabe

Après une jolie affiche, c’est donc un trailer très prometteur qui est venu nous rassure encore un peu plus. Godzilla 2014 est passé du gros bide annoncé à film très attendu. Images très soignées, effets spéciaux donnant envie d’en voir plus, visiblement spectaculaire à souhait. Tout s’annonce bien.

Ces derniers jours, cette bonne impression n’a été que confirmée par le second trailer du film, excellent.

Après un Pacific Rim globalement efficace, les Kaijus semblent avoir le vent en poupe, même si rien n’est acquis. C’est en tout cas ce qu’espère la production. Elle a évoqué notamment une rencontre possible entre le héros japonais et d’autres immenses créatures. Dans une possible suite ?

La Warner a eu également la sympathique idée de révéler le cri de l’animal quelques heures avant la diffusion de cette seconde bande-annonce, de quoi faire parler encore un peu plus. La promotion est donc efficace. Godzilla s’arme intelligemment pour partir à l’assaut du box-office mondial.

Ce mercredi, une troisième bande-annonce a été diffusée. Plus courte, elle n'en reste pas moins efficace.

C’est en tout cas un très gros film de l’année 2014. Empire ne s’y est pas trompé, le film est en couverture de son dernier numéro.

 Le film arrive chez nous le 14 mai 2014, deux jours avant son ascotage sur les côtes américaines.

Commentaires