SVP Utilisez une version d'Internet Explorer plus récente ou choisissez un autre navigateur.

Auteur

Partager

Découverte : BRNS

Vendredi, 21 Mars, 2014 - 10:13 (Dernière maj : lun, 21/04/2014 - 00:33)
Découverte : BRNS
Crédits image : Naïve / BRNS
En matière de bonne musique, le plat pays n’est généralement pas en reste et les bons artistes pop sont nombreux à émaner de la scène Belge. Focus sur un groupe qui gagne à être connu et reconnu !

L’histoire

BRNS (prononcez "Brains") est issu de la scène Bruxelloise et voit le jour en 2010 lorsqu’Antoine Meersseman et Tim Philippe échangent quelques notes dans un étroit local de la capitale. C’est dans le Studio Six que sont enregistrés "Mexico", "Here Dead He Lies" et "Clairvoyant".

De fil en aiguille et après l’écoulement très rapide de 300 exemplaires du premier 7-inch du groupe, le groupe se voit ouvrir les portes des salles de concert de l’Ancienne Belgique et du Magasin 4, chronique d’un succès annoncé.

BRNS retourne ensuite en studio et accouche d’un mini album intitulé "Wounded". Le disque contient 7 morceaux très différents et bénéficiant déjà d’une très grande maturité musicale.

Magie Magie

Cette musique a une énorme importance à mes yeux car elle évoque énormément de souvenirs propres à mon adolescence. En effet, Timothée Philippe (batterie/chants) et Réal Siellez (l’acteur présent dans leur premier clip "Mexico") sont des anciens camarades de classe (tout de même...2004 ça commence à dater) et j’ai donc suivi ce groupe et je l'ai vu grandir avec énormément d’admiration. Fier d’avoir connu ces jeunes hommes talentueux dans leurs débuts mais également fier de voir le chemin qu’ils ont parcouru et celui qui les attend.

La musique de BRNS est envoutante, aérienne et lorsque l’on écoute Wounded, on n’est pris d’une soudaine envie de tout plaquer pour partir au soleil et considérer chaque seconde qui passe comme une vie entière.

En 2013, les inRocks disaient ceci à propos de BRNS :

« Il est beaucoup question de mort dans les titres de ces Belges qui, pourtant, soufflent la vie dans une pop hagarde. Et quand on dit souffle, c’est la tempête dans les bronches, le grand coup de pied au cul en supplément, histoire de l’envoyer vers le dance-floor … Car la pop est ici dance music, mais sous la lumière noire. Musique de friction constante entre courants d’air chaud et crise d’anxiété à la WU LYF (Mexico), elle aurait pu n’être que savante et torturée : elle brille par sa félinité, son élasticité . »

Si vous ne connaissez pas encore BRNS, je vous propose de prendre quelques minutes de votre journée afin d’apprécier un véritable bon moment, leur meilleur morceau étant à mon humble avis le magnifique "Deathbed".

La suite

Le premier 7inch précède un succès assuré puisque BRNS vient de commencer une tournée de 3 mois en Europe, tournée commencée en grandes pompes à l'Olympia à Paris en support au groupe Girls in Hawaii.

Voici le premier clip de ce nouveau disque : Void

Suivez les de très près sur leur page Facebook et leur compte twitter !

Source : Street Generation, les inRocks, Site officiel, BRNS "Wounded" sur iTunes.

Commentaires