SVP Utilisez une version d'Internet Explorer plus récente ou choisissez un autre navigateur.

Auteur

Partager

Tags

CrushCover : Killing Me Softly (With His Song)

Lundi, 6 Juillet, 2015 - 19:00
CrushCover : Killing Me Softly (With His Song)
Trop occupés à sortir notre argent de Grèce, on a pris une semaine de retard mais on se rattrape en vous offrant un CrushCover très spécial sur Killing Me Softly.

L'original

Il existe des titres, si vieux et si cultes que l'on en oublie leurs origines. Popularisée par Roberta Flack, remise au goût du jour par les Fugees, c'est pourtant une poétesse blanche qui est l'auteure de Killing Me Softly With His Song  dont les origines de la création sont contestées.

Revenons sur les deux points importants de cette phrase d'introduction :

  • Une auteure blanche pour un titre phare de la soul noire américaine ?
    • C'est Lori Lieberman (sosie non officiel de JK Rowling) qui a enregistré en 1971-72 la première version de Killing Me Softly.
    • La chanson a pour origine un poème qu'elle aurait écrit après avoir écouté le titre Empty Chairs de Don McLean.
  • Pourquoi des origines contestées ? SCOOP-BUZZ-LIKE-TWEET (attention, la suite ne contient aucune révélation important ou même intéressante)
    • Au milieu des années 60, Charles Fox et Norman Gimbel ont travaillé à la création d'une comédie musicale basée sur le romain argentin (Hopscotch de Julio Cortazar dans lequel se trouvait la phrase "killing me softly with his blues") qui ne vit jamais le jour.
    • D'après eux, à l'écoute de la chanson, Lieberman aurait indiqué que celle-ci lui rappelait un sentiment vécu lors d'un concert de McLean et non que la chanson aurait été écrite en traitant le cas de  McLean.

Maintenant que les bases sont posées, il est temps de passer aux versions qui nous ont intéressées :

Roberta Flack (1973)

LA version du succès : 4 semaines en top du BillBoard, Grammy Award du titre de l'année, Grammy Hall of Fame, présente dans le top 500 (des titres de tous les temps) du magazine Rolling Stones... Comme quoi, la soul est peut être bien une question de couleur de peau...

The Fugees (1996)

Autre époque, rajoutez un peu de hip hop, et vous connaitrez un succès encore plus retentissant : numéro 1 dans plus de 15 pays, la version des Fugees est surement la plus connue de la génération actuelle.

Gilbert Montagné - Elle chantait ma vie en musique (1973)

La qualité de la vidéo YouTube suffira de description à cette version "francophone".

Jackson 5 (1974)

On cherche bien mais il est rare de trouver des titres des années 60, n'ayant pas été repris avec brio dans un talk-show américain par les frères Jackson. Celui-ci n'échappe pas à la règle.

Joe Dassin & Johnny Mathis

Histoire de finir sur une note plus sucrée qu'un pain au chocolat, on te propose à toi, une version qui ne va pas changer le monde, mais toute remplie de mélancolie, (j'arrête là je dois aller siffler sur la colline) de Joe Dassin et Johnny Mathis.

--

Voilà pour Killing Me Softly With His Song, n'hésitez pas à nous partager vos versions préférées. De notre côté, on vous retrouve la semaine prochaine pour une Bar Room Story interdite aux mineurs.

Commentaires